LES AMBASSADRICES ET AMBASSADEURS

 

Découvrez ce qui motive nos ambassadrices et ambassadeurs à appuyer la cause de la Fondation Jean Lapointe et à s’activer pour les jeunes avec le Défi 28 jours sans alcool.

Nos ambassadrices et ambassadeurs vous ont inspiré?

À votre tour de participer :

Ambassadeur National

Philippe Lapeyrie

« Bonjour les amis,

C'est avec une bonne dose de fierté que je me joins à l'équipe de Fabien Cloutier pour relever ce «challenge» à titre d'ambassadeur national de la 8e édition du Défi 28 jours. Oeuvrant moi-même dans le merveilleux monde du vin depuis plus de 20 ans, j'ai toujours prôné une consommation responsable, non-abusive et modérée. Plus de 90 % des 2 000 produits alcoolisés que je déguste annuellement sont analysés et recrachés.

Le vin pour moi, c'est la découverte, le rassemblement, le partage, l'échange, le langage, l'union, l'amitié et non l'ivresse et l'abus. En tant que marchand de bonheur, mon école de pensée à toujours été de boire moins, mais de déguster mieux.

C'est un honneur pour moi de me joindre à cette admirable cause qui prône la prévention et l'éducation des jeunes en matière de bonne consommation d'alcool.

Mon équipe sera formée de mes 3 précieux collaborateurs:
Mario Landry (Directeur des Ressources Humaines du Cégep de Rivière-du-Loup)
Mathieu Saint-Amour (Sommelier et Maitre d'Hôtel du Restaurant l'Échaudé à Québec)
Yannick Beaulieu (Sommelier et Maître d'Hôtel de l'Auberge de la Pointe à Rivière-du-Loup)

Nous rejoindrez-vous? Si je peux faire le Défi 28 jours sans alcool, en tant que sommelier qui gagne sa vie en dégustant des vins, vous pouvez aussi! En plus, c'est pour une cause tellement importante! »
- Philippe Lapeyrie

Ambassadeurs Régionaux

Eva Avila

RÉGION DE GATINEAU « Ça fait maintenant plus de trois ans que je vis sans alcool. Non, jamais, même pas une seule goutte, sous aucun prétexte. Au fil des années, il m’aura fallu plusieurs tentatives de modération, à maintes et maintes reprises, avant de finalement comprendre que l’alcool ne me convient tout simplement pas. Ça prenait trop de place dans ma vie, ma santé mentale et physique en souffraient, et progressivement, j'en suis devenue dépendante. J'ai dû faire un choix. L’abstinence totale est donc la meilleure option pour moi, aussi simple que ça. Et je suis plus heureuse, plus sereine et plus épanouie que jamais. Éliminer l'alcool de ma vie est le plus beau cadeau que je me sois jamais offert.
L’alcool est PARTOUT autour de nous. Il s'agit d'une substance omniprésente et socialement acceptée, voire même encouragée - mais ça reste une drogue. Une drogue extrêmement addictive qui peut être sournoise et très, très dangereuse si on en abuse.
C’est pour cette raison que le Défi 28 jours me tient tant à coeur: les fonds amassés contribueront directement à l'éducation de nos ados face à l’alcool, et à ça je dis un gros OUI! Il FAUT ouvrir la discussion avec nos jeunes (et moins jeunes!) sur les enjeux de la toxicomanie. Il FAUT nous sensibiliser sur nos habitudes de consommation. C'est notre responsabilité.
Qui me suit et embarque dans mon équipe?? 🙂
On a besoin de vous.
Un gros merci!! xx »
- Eva Avila

Eliane Gagnon

RÉGION DE MONTRÉAL « Pour la quatrième année, je m’implique comme ambassadrice du défi 28 jours de la Fondation Jean Lapointe pour la simple raison que j'ai à coeur la sobriété, ce mode de vie qui gagne tant à être connu, qu'on soit aux prises avec des dépendances ou non! J’ai la conviction que faire de la prévention dans les écoles, c'est l'affaire de tous et ça ne peut qu’être bénéfique à notre société. Les risques de devenir dépendant sont bien réels, ça peut toucher n’importe qui, à n’importe quel moment dans une vie. Et c’est en informant et en éduquant les jeunes, qu’ils pourront faire des choix éclairés pour leur futur, tout en apprenant à consommer de façon responsable grâce aux ateliers offerts gratuitement grâce à vos généreux dons à la Fondation Jean Lapointe. Et moi, j’appuie la cause à 110%!

Je vous invite à joindre mon équipe Soberlab! Visitez le soberlab.ca où vous y trouverez du contenu inspirant la sobriété et une nouveauté de cette année, le carnet de bord Soberlab à remplir quotidiennement pour toute la durée du défi, ou même après, si vous décidez de poursuivre sur le chemin de la sobriété. Vous pouvez aussi vous procurer mon dernier ouvrage "La Sobriété" publié chez Trécarré, en vente dans tous les bons magasins et en ligne! J’espère que ça vous donnera le p'tit « boost » nécessairement pour poursuivre votre cheminement et votre réflexion face à votre rapport à la consommation en général!

Et pour nos jeunes, je vous dis merci pour votre implication et vos dons qui font une énorme différence! »
- Eliane Gagnon

Marianne Lemay

RÉGION DU CENTRE-DU-QUÉBEC « J’ai toujours eu à cœur le bien-être de chacun et pour moi, prendre soin de toutes les facettes de notre personne est important pour un épanouissement global. Les quatre facettes de l’être humain -- physique, psychologique, sociale et spirituelle -- sont interreliées, et c’est dans cette optique que j’œuvre à promouvoir la santé globale des individus.
J’ai grandi dans un environnement sobre. Mon grand-père maternel avait également, grâce à l’influence de l’association Lacordaire du Canada, choisi d’être sobre. J’ai toujours vu un contraste entre cet environnement sobre et la place que les drogues, mais surtout l’alcool, ont pris dans la société. L’alcool fait tellement partie de nos vies que nous n’en discernons pas tous les effets sur les quatre aspects de notre personne.
Étant présentement professionnelle de la santé et directrice d’un centre de service à la communauté (Centre Vie Meilleure) qui promeut la santé globale de l’individu, j’ai le désir de m’impliquer à sensibiliser la population, particulièrement nos jeunes, aux problèmes reliés à la consommation d’alcool et de drogues. Abstinente depuis toujours, je fais la promotion du Défi 28 jours pour la cinquième année dans ma région. Ensemble, on peut faire la différence et chaque effort, aussi petit soit-il, en vaut grandement la peine. Bon Défi à tous! »
- Marianne Lemay

David Banville

RÉGION DU BAS SAINT-LAURENT « Bonjour, je me présente David Banville. Pour moi, le Défi a une grande signification, car la Maison Jean Lapointe n'a pas juste redonné un sens à ma vie : elle m'a redonné ma vie. Je crois que la Fondation Jean Lapointe est une fondation importante pour le bien- être futur de nos enfants, car personne n'est à l'abri de la dépendance. C'est pour cette raison que je me présente en tant qu'ambassadeur cette année : pour que mon histoire aide la cause à aider nos jeunes. »
- David Banville

Catherine De Seve

RÉGION DE MONTRÉAL « L'année passée, j'ai participé au Défi 28 jours sans alcool et depuis je n'ai pas bu une seule goutte d'alcool ! Ce fut une grande surprise pour moi. Je suis tellement fière et reconnaissante de ce changement d’habitude que j'ai décidé de m'impliquer en tant qu'ambassadrice. Je souhaite partager les trucs que j'ai découverts en cours de route et contribuer au rayonnement de la mission de la Fondation Jean Lapointe. Je suis mère et belle-mère de garçons de 11 et 15 ans. Je connais l'importance du dialogue avec eux. Je veux que les ados, et même la population en général, s’ouvre à la possibilité d’avoir une vie sociale et personnelle excitante, tout en restant indépendants face aux drogues et à l’alcool. En ce temps particulier que nous traversons collectivement, le Défi 28 jours sans alcool peut être un bon prétexte pour faire une petite pause et faciliter une réflexion sur notre rapport à la consommation. Merci de votre appui et de votre implication ! »
- Catherine De Seve

Vanessa Therrien-Rivers

RÉGION DE MONTRÉAL « J’accepte de participer au Défi 28 jours parce que je veux sensibiliser et agir à titre d’instigatrice du changement en ce qui concerne la normalisation de la consommation d’alcool en société. J’ai moi-même commencé à consommer de l’alcool à un très jeune âge. Les effets nocifs de l’alcool sur notre corps et notre esprit sont souvent minimisés. Les problèmes de santé mentale et les troubles anxieux chez nos ados partent souvent de la dépendance et peuvent les suivre vers leur vie d’adulte. La prévention en dépendance est cruciale et nous devrions collectivement prendre conscience que la consommation omniprésente de notre société est basée sur la normalisation de cette dernière. »
- Vanessa Therrien-Rivers

Rémi Giguère

RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE « Ayant arrêté de consommer de l’alcool depuis plus de 18 mois, j’ai été fasciné de voir toute la place que ça occupe dans notre société. Depuis, mon but est de faire la promotion d’une consommation plus consciente, sans jamais tomber dans le reproche ou la leçon. Le Défi 28 jours est pour moi la manière idéale de vivre les multiples bienfaits d’une pause de l’alcool, dans un contexte ludique et stimulant tout en joignant l’utile à l’agréable en encourageant la Fondation Jean Lapointe. »
- Rémi Giguère

Marilou Lapointe

RÉGION DES LAURENTIDES « Le Défi 28 jours de la Fondation Jean Lapointe est une cause qui me tient énormément à cœur. Cela va faire 3 ans que je suis sobre et ma mission en tant que personne ainsi qu'avec mon entreprise Apéro à zéro est de briser le stigma qui entoure la sobriété et de montrer qu'un lifestyle sans alcool peut être tout autant le fun. Je crois qu'il reste beaucoup de travail à faire en tant que société, mais c'est en appuyant des causes comme celle-ci et en mettant des efforts dans la prévention avec nos jeunes qu'en tant qu'individu nous pouvons réellement faire une différence. Ma vie a fait un 180 depuis que j'ai arrêté de consommer et j'en suis extrêmement reconnaissante, c'est pourquoi j'ai décidé de m'inscrire en tant qu'ambassadrice! Il est temps plus que jamais cette année de se questionner sur ses habitudes de consommation et du même coup aider les jeunes. Je vous invite à joindre mon équipe Apéro à zéro, vous pouvez aussi visiter mon site web www.aperoazero.ca pour des boîtes découvertes sans alcool, articles blogues, etc. Sur ce, je vous lève mon verre de mousseux sans alcool et je vous remercie de votre implication! »
- Marilou Lapointe

Rose Adam

RÉGION DE L'ESTRIE « C’est la première année que je suis ambassadrice du Défi 28 jours sans alcool et ça me fait vraiment plaisir de rejoindre le mouvement qui vise à soutenir la prévention des dépendances auprès des jeunes du Québec! Pour moi, l'année 2021, c'est une année où j'ai comme objectif de faire des choix plus sains dans tous les aspects de ma vie, donc le Défi tombe à point dans mes résolutions ! Je crois aussi que le contexte dans lequel on vit a eu beaucoup de répercussions sur nous, nos choix, nos habitudes de vie, donc c'est encore plus important que jamais de porter attention à notre consommation et de supporter les mouvements qui incitent les jeunes à faire de meilleurs choix. »
- Rose Adam

John Sader

RÉGION DE MONTRÉAL « C’est un grand plaisir pour moi de continuer à soutenir la mission de la Fondation Jean Lapointe à titre d'ambassadeur. La prévention des dépendances à l'alcool et autres drogues est un enjeu de première importance surtout en contexte de pandémie. Je crois qu’il est très important de réfléchir à la place de l’alcool dans nos vies, afin qu'il ne devienne pas un échappatoire face au contexte difficile que nous vivons. Pourquoi ne pas profiter de l'occasion pour mettre en place des habitudes qui augmenteront notre bien-être et notre santé globale par exemple en se tournant vers les relations significatives dans nos vies, l'exercice ou la médiation? C'est ce que je souhaite encourager les Québécois à faire.
Prenons 28 jours ensemble pour nous et pour les jeunes à travers la province. »
- Dr John Sader

Paméla Boucher

RÉGION DE LA MONTÉRÉGIE « En tant que professionnelle de la santé, je sais que la prévention est une clé pour aider nos jeunes à faire les bons choix. J’ai très à cœur le Défi 28 jours pour la simple et unique raison que je crois fermement qu’ensemble nous pouvons faire une grande différence pour l’avenir de nos plus jeunes! Unissons-nous afin de leur offrir des outils /éducation afin qu’ils soient éclairés à prendre de bonnes décisions face à la consommation de drogues et d'alcool. Ensemble, nous pouvons faire LA différence! Je suis vraiment honorée et très motivée d’être ambassadrice régionale pour le Défi 28 jours ! Je suis prête ! »
- Paméla Boucher

Jean-Simon Bourgie

RÉGION DE MONTRÉAL « Je vis maintenant un jour à la fois en restant sobre et voici ma façon de redonner et de sensibiliser les jeunes aux problèmes de dépendances . Encore aujourd’hui les mots « rehab », «désintox » sont mal vus et le sujet de la dépendance aux drogues et alcool reste tabou. Ce sujet touche tous une personne qu’on connaît ou bien un de nos proches et je crois que c’est en parlant ouvertement qu’on peut les aider à aller chercher de l’aide.
J’ai pas de mots pour décrire ma gratitude envers la deuxième chance que j’ai eue et je crois sincèrement que n’importe quelle personne qui souffre de problèmes de dépendances a droit à cette chance! »
- Jean-Simon Bourgie

Jean-François Gibson

RÉGION DE L'ABITIBI « En tant que co-propriétaire de la boutique spécialisée en vente de bière de microbrasserie Chez Gibb à Rouyn-Noranda, il est primordial pour moi de prioriser la modération et les saines habitudes de vie : boire moins, boire mieux. En 2018, c'était la première fois que je participais au Défi 28 jours sans alcool et cette expérience m'a beaucoup plu, avoir un certain recule sur mes (trop souvent) mauvaises habitudes, ça m'a ouvert les yeux sur les réels dangers de l'alcool et le plaisir de la modération, voir même l'abstinence. Ce jeûne m'a donné envie de m'impliquer encore plus dans ma communauté et de donner l'exemple par rapport à la consommation d'alcool. »
- Jean-François Gibson